Courrier du coeur




Bonjour,

Si vous avez regardé ma vidéo et lu la page d’accueil, vous savez déjà, en substance, le type d’accompagnement que je propose. Et si vous êtes ici, c’est que cela vous a « parlé ». J’en suis ravie !



L’argent est une énergie, ni plus ni moins, il n’est pas plus, ou moins important que le vent, la parole, l’eau …

Et comme toute énergie, elle a besoin de circuler, tout le temps, librement.


Tout le monde ne possède pas cette énergie (je ne développerais pas ici ma croyance qu’il y a assez de richesses pour tous sur terre si ont les laissent circuler …)


C’est donc dans cet état d’esprit, cette croyance, et dans celle que le travail rémunéré doit être complété par un travail bénévole, que j’ai eu l’idée de vous proposer cette rubrique.


Je répondrais donc gracieusement à la demande ou au questionnement de l’un d’entre vous.


Pour que cette offre soit juste pour nous tous, voici quelques règles à observer s’il vous plait :




Je ne pourrais pas répondre à tout le monde, mais à réception de vos messages, je vous enverrais à chacun une belle dose d'énergie !
Sachez également, que rédiger ce courrier, qui raconte votre histoire, est déjà thérapeutique en soi, et vous fera du bien !


A vos plumes, à vos coeurs.



Janvier 2018
Le courrier de G.

Je suis gay, et mes deux dernières relations, m'empèchent de vivre pleinement l'actuelle !

Bonsoir Lucie

Je prends enfin mon courage à deux mains et je me décide à vous écrire. Par l'émission sur NT1 j'ai

énormément aimé votre façon de faire.

Je me présente, mon prénom est G , j'ai 21 ans. Je suis en couple depuis 6 mois avec mon

compagnon et tout se passe très bien.

Malheureusement, mes démons du passé remontent à la surface et ma confiance n'est pas totale pour mon

histoire actuelle. Dans le passé, j'ai énormément espéré être heureux et j'ai toujours touché le sol.

Particulièrement à cause de deux de mes précédentes histoires.

L'une d'entre elle a durée 3 ans avec un homme plus âgé que moi qui m'a laissé espérer le parfait futur. La

leçon que je retiens aujourd'hui de cette histoire est que du parfait futur à l'enfer il n'y a qu'un pas. En

effet, j'ai découvert que je n'étais pas le seul dans sa vie.

Puis il y a 2 ans de cela, je suis tombé fou amoureux d'un homme également plus âgé que moi pour qui

j'ai accepté beaucoup de chose. Il ne souhaitait pas de relation sérieuses donc il multipliait les sexfriends

tout en me laissant croire à un futur radieux à ses côtés. Puis il a décidé de mettre fin à tout cela.

Pour toutes ces raisons là je me suis décidé à quitter Paris pour venir m'installer avec mon compagnon

actuel et je ne regrette pas mon choix. Ma problématique actuelle est la suivante : Je n'arrive pas à faire

peau neuve de tout cela pour me consacrer à mon histoire actuelle et aux projets que nous avons.

Je me doute que vous devez recevoir des courriers par centaines et je souhaite sincèrement que je pourrais

attirer votre attention afin d'avoir vos conseils.

Dans l'attente je l'espère d'un retour je vous souhaite une agréable soirée et de très belles fêtes pour cette

fin d'année 2017.

Bien à vous,

G.

-------------------------

Bonsoir G.

Je vous remercie pour votre jolie lettre, qui me touche.

Vous semblez être un jeune homme très sensible, humain, et bienveillant, c'est ce qui transparait de vous à travers vos mots.
Et je serais désolée que vos deux dernières relations aient entamé cela ... Mais je crois que c'est justement, et malheureusement, le sujet de votre demande.
Vous avez la sensation de ne plus pouvoir être libre, serein, enthousiaste en amour !
Et on peut le comprendre, dans les deux cas, ces hommes (plus âges, c'est important), on trahi leurs promesses, votre coeur, vos espoirs.
Et le cerveau (qui peut être "bête et discipliné") a enregistré ceci : AMOUR=SOUFFRANCE=DANGER
Votre compagnon actuel, qui semble à la hauteur, pâti de ce passé, et le voyant rouge s'est allumé, sans discernement, sans voir que cette fois, c'est différent.

Cher G., votre souhait de faire peau neuve est tout à votre honneur, et semble motivé par l'espoir, encore pur, que vous avez en l'amour, malgré tout ...

Voici de quoi vous aider :
Votre cerveau a besoin d'être rassuré en douceur, lentement, car si vous le brusquez, il se braquera encore plus ! 
Voici donc ce que vous pourriez appliquer : 
-Chaque jour, notez dans un carnet 3 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant de vivre cette relation, cela peut être de toutes petites choses, comme le plaisir de vous réveiller à ses côtés. La gratitude à des bienfaits qu'on ne démontre plus ... Confiance, sérénité, positivisme, et même meilleur santé !
-Ensuite, à CHAQUE fois, que vos doutes/peurs vous assailliront, dites cette phrase à haute voix si possible "Cher mental, je sais que j'ai pour habitude d'avoir peur d'être trompé/blessé/trahi (à personnaliser selon le cas bien sur), mais cette fois, EXCEPTIONNELLEMENT, je m'autorise à rester calme/en paix/confiant/optimiste (à personnaliser également) ..."
Il est TRES important de respecter la structure précise de la phrase, car voici comment elle fonctionne.
En vous adressant à votre cerveau, vous le considérer au lieu de lutter contre lui (1), ensuite, vous reconnaissez les faits (qu'il a mis en place dans le but de vous aider ne l'oublions pas(2), puis vous lui indiquer que cette autorisation de ne pas avoir peur (ect...) est exceptionnelle, du coup il vous laisse une chance, littéralement  (3) ! Et à force d'exceptions qui fonctionnent sans heurts, il lâche ! Ca peut paraître étrange et fou, mais je vous promets que ça MARCHE !


Je termine ce message en vous entourant d'une belle énergie rose (couleur de l'affection, vous en avez besoin) cher G.
Que 2018 soit l'année de votre renaissance !



DEC 2017

Le courrier de A.
J'ai été trompé, et traumatisé par un ancien amour. Depuis, je n'avance plus. Dois je me confronter à lui ?



Bonjour Lucie,


Je cherche des réponses à mes questions et vous semblez percevoir les gens comme ils sont et surtout le fond des choses.


J’ai eu une relation très intense qui s’est arrêtée en Janvier 2015 suite aux infidélités de mon copain. Je me débattais depuis Novembre avec un cas de conscience, dois-je le quitter ou non ? Dois-je passer au-dessus et donc tolérer et accepter ce qu’il s’est passé ? Renier mes valeurs et tout ce en quoi je croyais en termes de couples m’a torturé. Lui était très manipulateur et ne m’a jamais laissé m’éloigner et prendre le temps de réfléchir. J’ai donc profité de mon déménagement en Janvier 2015 pour le quitter, je voyais la distance comme la dernière chance de m’en sortir.


Depuis cette rupture, j’ai eu deux relations de très courtes durées (2 et 4 mois) où je n’ai su réellement m’impliquer. Du moins, on était très loin de ce que j’ai pu vivre et ressentir pour cet ex. Cela fait maintenant plus d’un an que je suis seule.


Malgré les années qui ont passées, je me sens toujours marquée à vif par cette ancienne relation et ne sais plus quoi faire pour avancer. Des amis me conseillent de le revoir, lorsque l’occasion s’est présentée il y a quelques semaines j’ai été prise de panique. J’ai eu une peur irrationnelle de ce que pourrait être ma réaction en le revoyant et surtout peur de retomber pour lui et dans ses filets. Que cela veut-il dire sur et de moi ? Ai-je vraiment avancé depuis la rupture ?

J’ai souvent pensé que se forcer à quitter quelqu’un qu’on aimait comme je l’ai fait ne permettait pas de clore la relation comme il se devait, que je garderais toujours une trace de ces sentiments. Dois-je vraiment faire cette confrontation pour avancer définitivement et donner une chance à de futures relations ?


J’ai besoin de mettre des mots sur ces choses qui continuent à me ronger, j’espère que vous saurez le faire ou m’y aider.



A.

----------------------


Bonjour chère A.


Et merci pour votre courrier, il est très élégant.



Vous posez là une question essentielle : "Peut on se remettre d'un traumatisme, et faut il aller au bout d'une relation (en terme de sentiments) pour pouvoir avancer ?"


ET bien chère A., bien heureusement, dans les deux cas OUI !


Oui ce que vous avez vécue vous a marqué, stigmatisé.

Et vous parlez de multiples infidélités, je ne peux qu'imaginer votre souffrance alors ... Celle de la trahison d'abord, puis celle, plus vicieuse, de vos regrets, de ne pas l'avoir quitté avant qu'il ne recommence.


Lorsque l'on est trompé, beaucoup de mécanismes se mettent en marche, ils varient d'une personne à l'autre mais gardent souvent un tronc commun :

-Perte de confiance

-Chagrin intense

-Sensation que tout s'effondre

-Peur

-Incompréhension

-Colère

...


Ces émotions, instinctives, naturelles et spontanées, sont saines ! Elles ont la réelle intention de vous aider à ce moment là, de vous sauver.

Le soucis, c'est qu'une fois la crise passée, il faudrait faire intervenir l'intuition, la raison, et que personne ne le fait ...

Le joyeux bordel reste donc là, tel un éléphant au milieu du salon, que vous voyez, mais contournez.


Il faut commencer par RANGER chère A., par nettoyer, faire place nette, faire briller à nouveau ...

Pour cela tout un tas de moyens sont à votre portée, comme :

-Ecouter de la musique émouvante et pleurer tout ce qui vous reste de larme en repensant à cette épreuve

-Hurler face au vide, la mer ... Votre colère !

-Vous câliner, ou vous faire câliner, masser, dorloter ...

-Reprendre confiance, en vivant une petite victoire chaque jour par exemple 

...


Enfin, une fois ces étapes franchies, vous vous attaquerez à cette histoire fantôme.

OUI, vous pouvez avancer alors que vous aimiez encore votre "bourreau" au moment de la rupture, et même d'autant PLUS, car, par cet acte, vous avez prouvé une chose essentielle ... Que vous vous aimiez plus ! Que vous avez choisi de vous sauvez vous !


Bravo ...


Chérissez ce courage, ce self-amour, écrivez le, dessinez le, chantez ou dansez le, ou érigez lui au autel, mais prenez en soin, car c'est en l'observant et en lui rendant grâce, que vous guérirez de ses sentiments fantômes.


Je vous envoie de belles lumières.




NOV 2017
Le courrier de A. 

Je ne sais plus quoi faire, mon copain est distant, mais m’empêche de le quitter !



Bonjour Lucie,

Je penses que pour comme beaucoup de personne vous êtes mon dernier recours. 

Pour résumer, ça fait 7 mois que je suis en couple ! Cette relation a commencé plutôt mal car mon copain était en couple au moment de notre rencontre ! On a eu un coup de foudre ! A la fin de notre école, Il a finit par rétablir la situation, il s'est séparé de son ex pour être avec moi. Tout ce passait très bien, Il était adorable et un jour il s'est mis à ne plus me répondre. J'ai voulut m'en séparer car je souffrais mais il est revenu en me disant qu'il avait eu besoin de se retrouver seul pour être sûr. Qu'il s'excusait de m'avoir fait ça, qu'il m'aimait et que j'étais à lui. On s'est donc retrouvé, j' ai passé 3 jours chez lui. C'était génial. Et depuis il refait le mort, ne me répond pas malgré mes messages et mes appels ! Il ne me laisse pas partir mais ne me donne pas d'explications. Je ne sais plus quoi faire je suis dans une relation qui me détruit mais je n'arrive pas à tout arrêter ! Il habite à 4h de route de chez moi donc il est compliqué que je le confronte ! Mais je ne sais plus quoi faire ! Je n'arrive pas à avancer sans réponse ! Je me braque contre mes amis car je n'ai pas l'impression qu'ils me comprennent ! C'est la première fois que je laissais entrer quelqu'un dans ma vie, que j'aimais tout simplement ! Mais je ne suis plus moi-même, je ne rigole plus, parais tout le temps ailleurs, je me renferme . Aidez moi s'il vous plait !

Merci d'avance pour votre aide si jamais vous lisez ce message. 


--------------------------

 
Bonsoir A.


Merci pour votre courrier, je suis sûre que votre situation parlera à beaucoup de lecteurs.


Une phrase en particulier me « choque » dans votre lettre « Qu’il m’aimait et que j’étais à lui », intéressant, venant d’un homme qui vous fait vivre deux abandons coup sur coup (départ soudain, sans raison explicite) n’est ce pas ?

Pour commencer, êtes vous certaine qu’il s’est réellement séparé de son ex ?

Il y a une phrase qui dit « trompe moi une fois, honte à toi, trompe moi deux fois, honte à moi », qu’en pensez-vous ?

Cet homme vous laisse en plan, puis revient tout sucre tout miel, vous lui donnez une seconde chance, et il recommence ! Que vous faut-il pour reprendre le pouvoir, votre dignité, votre respect de vous chère A. ?

Il n’y a qu’UNE solution, faites comme lui !

Ne répondez plus.

Pas pour vous venger, mais pour vous remettre aux commandes de votre vie, là, vous subissez …

Prenez du temps pour vous, décidez de ne pas répondre durant X temps, tenez bon, ressaisissez vous, soignez vous, consolez vous. Et si vous avez toujours envie de le voir après ça (et qu’il n’a pas abandonné, encore …) recontactez le.


Remettez vous en selle chère A. Arrêtez de laisser ce cheval fou, sans rênes, vous emmenez là où il veut, reprenez les commandes !


Courage, tenez nous au courant.

Je vous embrasse.



Avec coeur
Pour shopper, c'est par ici !